Choses lues plus numéro 2011_4

Thématique: 
 
L'Edito du numéro 2011_4

Nous avons un grand plaisir à vous retrouver et puisqu’il faut bien rentrer nous vous proposons d’aller à tant faire directement dans le vif du sujet.

Lisons donc ensemble une note du 8 juillet par laquelle les ministres de l’Intérieur et de la Justice apportent aux préfets et aux procureurs une « clarification » sur la politique de prévention de la délinquance et les incitent à s’y impliquer encore davantage. Vous y verrez que cette politique s’est « éloignée de l’approche exclusivement socio-éducative d’origine et « s’inscrit désormais dans le registre de la politique de sécurité, en relation avec la politique pénale ». On ne peut mieux confirmer l’orientation imprimée par la loi de prévention de la délinquance de mars 2007, et d’ailleurs sans surprise le texte revient sur l’échange d’informations etc. Dans les ash du 2 septembre Virginie Gautron, professeur de droit décrypte ce document, et incite le secteur social à « investir [les instances partenariales (CLSPD, etc.)] et y défendre le travail social ! », surtout ne pas céder à la tentation de les déserter ce qui serait, dit-elle « une façon de se tirer une balle dans le pied ».Comment dire plus fortement en cette rentrée qu’il est plus que jamais urgent de continuer ? Cette insistance nous la devons aux populations dont nous avons la charge.

Et pour commencer nous pourrons en parler très bientôt, puisque les 6 et 7 octobre nous nous retrouverons à Saint-Etienne aux Journées nationales de la prévention spécialisée dont le programme 2011 affirme bien opportunément qu’Éduquer c’est aussi prévenir la délinquance. Nous vous laissons découvrir le programme détaillé dans ce numéro avec des tas d’autres choses bien sûr, qui confirment toutes l’importance de rester informés et de garder suffisamment de recul pour évoluer en restant nous-mêmes. Nous vous souhaitons donc d’excellentes lectures.

Geneviève Casanova & Bernard Heckel