< Retour

Pièce de théâtre « Audrey, le journal d?une convertie »

LA SCENE LIBRE – PARIS 10éme à partir du 15/01 prochain et jusqu’au 30/04/2022 (du mercredi au samedi à 19h)

Cette pièce forte, poignante et très pédagogique sur le thème de la radicalisation est écrite et mise en scène par Hakim DJAZIRI qui a avait déjà écrit et mis en scène la pièce « Désaxé » inspirée en partie de sa propre histoire (celle d’un jeune homme basculant dans le radicalisation islamiste) et qui a été lauréat du Grand prix du théâtre 2018 et a connu gros succès au Festival d’Avignon en 2019.

Vous trouverez en pièce jointe le dossier de presse de la pièce et les biographies de l’équipe artistique et notamment en pages 1 et 2 de son auteur et metteur en scène Hakim DJAZIRI.

Cette nouvelle pièce est un éclairage fort et poignant sur la façon dont une jeune femme, existant réellement, qui a grandi en Ardèche, sans aucun lien avec l’islam, bascule petit à petit dans l’obscurantisme avant de partir faire le Djihad puis d’en revenir après la naissance de sa fille. La pièce montre les étapes et le cheminement psychologique d’une femme qui, de ruptures en séparations, perd ses repères, s’isole et devient une cible parfaite pour les recruteurs islamistes.

Malgré ce qu’elle va vivre en Syrie, elle conservera une part d’humanité et la force de s’en extraire pour revenir avec sa fille née là-bas.

Hakim DJAZIRI s’est rendu à Bruxelles à quatre reprises pour recueillir le parcours de vie de cette femme et a adapté ce récit pour en faire une pièce forte et rythmée au-delà de tous préjugés et de toute stigmatisation.

Il connaît parfaitement ce phénomène pour l’avoir vécu de très près.

Cette pièce qui montre le processus de radicalisation et la bascule vers l'obscurantisme est un très bon outil de compréhension et sans doute de prévention.

Lieu de la représentation : LA SCENE LIBRE entre le 15/01 et le 30/04/2022 (du mercredi au samedi à 19h).

Il est possible de réserver tout ou partie de la salle de spectacle qui accueille cette pièce (LA SCENE LIBRE - 140 places) et éventuellement d’organiser, à l’issue de la représentation, un échange extrêmement intéressant et pédagogique avec l’auteur et metteur en scène de cette pièce et éventuellement des comédiens.