La Prévention spécialisée, une mission primordiale

Nouveau site en ligne prochainement.

CNLAPS EN QUELQUES MOTS

Créé en 1972, le Comité National de Liaison des Acteurs de la Prévention Spécialisée (CNLAPS) est une association loi 1901 d’acteurs associatifs et non-associatifs. Le CNLAPS est le réseau national représentatif des acteurs gestionnaires de la Prévention spécialisée.

Le CNLAPS est une association qui se définit comme un organisme de liaison, d'information et de recherche. Il entend ainsi capitaliser les savoir-faire développés par ses adhérents, participer à la recherche de nouvelles formes d'intervention et proposer des formations et accompagnements techniques spécifiques aux professionnels et aux bénévoles.

Le comité se présente également comme un interlocuteur des pouvoirs publics, des collectivités territoriales et des organismes professionnels. À ce titre, son travail de promotion et de lobbying en faveur de la prévention spécialisée s'est intensifié ces dernières années et il est également en contact régulier avec la presse.

Enfin, il participe à divers échanges professionnels et politiques afin de promouvoir le travail éducatif de rue à l'échelle européenne et internationale.

LA PRÉVENTION SPÉCIALISÉE : PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Les clubs et équipes de prévention (la prévention ne s'appellera "spécilisée"qu'en Octobre 1972) sont nés en 1945 de l'action de quelques pionniers issus des mouvements d'éducation populaire. Ils prirent en charge, dans les villes, des jeunes désoeuvrés, inorganisés et inorganisables, souvent violents, voir déinquants que les établissements de réeéducation ne parvenaient pas à contenir. Aujourd'hui, ces structures sont généralement gérées par des associations oeuvrant dans le domaine de l'enfance inadaptée. Les clubs, bien que l'expression soit encore enployée, n'existent pratiquement plus sous leur forme originelle. La plupart du temps, à présent, il est question de services ayant une ou plusieurs équipes. Le secteur de la prévention spécialisée représente, en 2016, 254 acteurs gestionnaires répertoriés, associations et services publics municipaux et départementaux, pour 3600 postes éducatifs.